Changer de syndic

changer de syndic
Votre assemblée générale approche et vous souhaitez changer de syndic ?

Si le syndic de votre copropriété ne donne plus satisfaction à une majorité de copropriétaires, il est possible d’en changer. Vous devez pour cela soumettre une résolution lors de l’Assemblée Générale proposant au vote des copropriétaires le changement de syndic de copropriété pour votre immeuble.

Tout copropriétaire d’un immeuble peut engager cette démarche et soumettre un projet de résolution à l’assemblée générale de sa copropriété.

Étape 1 : les devis de syndic de copropriété

La première étape consiste à trouver des devis d’autres syndics pour votre immeuble.  La plateforme devis-syndic.fr est là pour vous aider à recevoir 3 devis de syndic très facilement et rapidement. Nous sélectionnons pour votre copropriété, les meilleurs syndics pour répondre à vos besoins et attentes. (proximité, cout, références, etc)

 

Étape 2 : inscrire le projet à l’ordre du jour de l’Assemblée Générale

La seconde étape est d’inscrire le projet de résolution à l’ordre du jour de l’assemblée générale de votre copropriété.

Pour cela, une lettre recommandée avec accusé de réception doit être envoyée à votre syndic actuel en demandant la nomination du nouveau syndic. Il convient de joindre à ce courrier, le contrat proposé par le nouveau syndic pour qu’il soit diffusé avec les convocations.

Pour être pris en compte ce courrier doit être reçu par votre syndic avant le départ des convocations soit en général 30 à 40 jours avant l’Assemblée Générale de votre copropriété.

Le jour de l’assemblée générale le nouveau syndic devra être élu à la majorité absolue par les copropriétaires. Pour cela, la communication auprès des copropriétaires est essentielle notamment pour informer les copropriétaires qui ne sont pas au conseil syndical de votre démarche.

Il est important de sensibiliser et d’informer les copropriétaires pour faciliter les votes lors de l’AG.

De plus, il est important de penser à  recueillir le pouvoir des copropriétaires qui seront absents le jour de l’Assemblée Générale.

 

Étape 3  : le jour de l’Assemblée Générale de votre copropriété

Pour que l’Assemblée Générale se tienne jusqu’à la fin sans risque d’interruption, il faut idéalement la faire en dehors des locaux du syndic en place. Dès le début de séance, il est essentiel d’élire le bureau et de veiller que le syndic en place n’en fasse pas partie.

Lors de la désignation du nouveau syndic prévu à l’ordre du jour, les votes doivent s’enchainer successivement sur chaque candidature.

Après nomination du nouveau syndic de copropriété par l’Assemblée Générale et le départ de l’ancien syndic, l’Assemblée Générale continue selon l’ordre du jour proposé dans la convocation.

A l’issue de l’Assemblée Générale, l’ancien syndic de la copropriété est tenu de transmettre tous les documents et fonds de la copropriété au nouveau syndic.

 

 
Demander gratuitement 3 devis pour votre copropriété, comparer les mandats et changer de syndic de copropriété
Recevoir 3 devis
Envoi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *